La panne | Création

de Friedrich Dürrenmatt

mise en scène Valentin Rossier

du 21 Juin au 10 Juillet 2016

  • Durée: 1h30
  • Horaires: Tous les soirs à 20h SAUF les 26 juin, 3, 6, 8 et 10 juillet à 19h (relâches : le 27 juin et le 4 juillet)
  • A partir de: Dès 12 ans
  • Plein tarif : CHF 30.-
    AVS / AI / Chômeurs : CHF 20.-
    -20ans / Etudiants / Professionnels : CHF15.-
    Groupements d’aînés / Carte 20ans/20frs : CHF 10.-

Pour célébrer les trente-cinq ans de l’ouverture du lieu au public, Valentin Rossier souhaite offrir aux spectateurs une pièce d’exception. Il ouvrira la saison 2016 avec "La panne", un huis clos de Friedrich Dürrenmatt, l’un des plus grands et prolifiques dramaturges suisses du XXe siècle. Cette création, dont il assurera la mise en scène et dans laquelle il jouera, réunira trois comédiens reconnus, Armen Godel, Christian Gregori et Gilles Tschudi. Ecrit en 1956, la même année que La visite de la vieille dame, ce roman a été par la suite adapté pour la radio et pour la scène, puis porté à l’écran par Ettore Scola avec le film La più bella serata della mia vita. L’adaptation théâtrale par Valentin Rossier sera une réinterprétation originale et contemporaine de cette satire judiciaire dans laquelle la culpabilité se révèle plus euphorisante que la présomption d’innocence. On retrouvera le style du metteur en scène, à travers l’intensité du jeu des comédiens, un esthétisme épuré et une intemporalité typique des univers de David Lynch.

Un représentant de commerce, Alfredo Traps, tombe en panne. Rien de bien grave. Mais une panne tout de même. Comme tous les hôtels sont pleins, on lui indique une ancienne demeure, dont le propriétaire est réputé pour son hospitalité. Traps se retrouve alors dans une soirée insolite et énigmatique, en compagnie de son hôte et de trois autres invités. Tous sont retraités, un juge, un procureur, un avocat et un bourreau. Le rôle de coupable reste vacant. Notre invité ainsi que ses nouveaux comparses se feront un plaisir de jouer, à coups de plaidoiries avinées, un procès imaginaire qui condamnera pourtant Traps à la peine capitale.

----------------------------------------------------------------

>> TEASER<<

Texte : Friedrich Dürenmatt
Traduction : Armel Guerne
Mise en scène : Valentin Rossier
Distribution : Armen Godel, Christian Gregori, Gilles Tschudi, Valentin Rossier
Assistanat à la mise en scène et jeu : Barbara Baker
Scénographie : Jean-Marc Humm
Lumières : Jonas Bühler
Musique : Andrès Garcia
Costumes : Nathalie Matriciani
Maquillages: Katrine Zingg
Administration : Didier Nkebereza

Coproduction : New Helvetic Shakespeare Company / Théâtre de l’Orangerie

Soutiens : État de Genève, Loterie Romande, Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittents, Fondation Leenaards 
Friedrich Dürrenmatt est représenté par l'Arche, agence théâtrale

23.06.2016 - Le Courrier - Cécile Dalla Torre
Réquisitoire sans merci 

23.06.2016 - RTS - Vertigo - Thierry Sartoretti
Théâtre: La panne

25.06.2016 - Le Temps - Alexandre Demidoff
Une "Panne" magistrale signée Valentin Rossier

25.06.2016 - Tribune de Genève - Katia Berger
"La Panne" met les gaz à l'Orangerie

03.07.2016 - Le Matin Dimanche - Jean-Jacques Roth
"L'arpenteur d'abîmes"

07.2016 - SORTIR - Le Temps - Alexandre Demidoff
"Embrasements à l'Orangerie"

> 30.11.2017 - 01.12.2017

TPR - L'heure bleue, La Chaux-de-Fonds, Suisse

----------------------------------------------------------------

> 05.12.2017 - 23.12.2017

Théâtres des Osses, Fribourg

----------------------------------------------------------------

> 09.01.2018 - 10.02.2018

Théâtre Le Public, Bruxelles

Horaires : Tous les soirs à 20h SAUF les 26 juin, 3, 6, 8 et 10 juillet à 19h (relâches : le 27 juin et le 4 juillet)
Durée : 1h30

 

Texte : Friedrich Dürenmatt

Traduction : Armel Guerne

Mise en scène : Valentin Rossier

Distribution : Armen Godel, Christian Gregori, Gilles Tschudi, Valentin Rossier

Assistanat à la mise en scène et jeu : Barbara Baker

Scénographie : Jean-Marc Humm

Lumières : Jonas Bühler

Musique : Andrès Garcia

Costumes : Nathalie Matriciani

Maquillages: Katrine Zingg

Administration : Didier Nkebereza

 

Coproduction : New Helvetic Shakespeare Company / Théâtre de l’Orangerie

 

Soutiens : État de Genève, Loterie Romande, Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittents, Fondation Leenaards 

Friedrich Dürrenmatt est représenté par l'Arche, agence théâtrale

Pour célébrer les trente-cinq ans de l’ouverture du lieu au public, Valentin Rossier souhaite offrir aux spectateurs une pièce d’exception. Il ouvrira la saison 2016 avec La panne, un huis clos de Friedrich Dürrenmatt, l’un des plus grands et prolifiques dramaturges suisses du XXe siècle. Cette création, dont il assurera la mise en scène et dans laquelle il jouera, réunira trois comédiens reconnus, Armen Godel, Christian Gregori et Gilles Tschudi. Ecrit en 1956, la même année que La visite de la vieille dame, ce roman a été par la suite adapté pour la radio et pour la scène, puis porté à l’écran par Ettore Scola avec le film La più bella serata della mia vita. L’adaptation théâtrale par Valentin Rossier sera une réinterprétation originale et contemporaine de cette satire judiciaire dans laquelle la culpabilité se révèle plus euphorisante que la présomption d’innocence. On retrouvera le style du metteur en scène, à travers l’intensité du jeu des comédiens, un esthétisme épuré et une intemporalité typique des univers de David Lynch.

Un représentant de commerce, Alfredo Traps, tombe en panne. Rien de bien grave. Mais une panne tout de même. Comme tous les hôtels sont pleins, on lui indique une ancienne demeure, dont le propriétaire est réputé pour son hospitalité. Traps se retrouve alors dans une soirée insolite et énigmatique, en compagnie de son hôte et de trois autres invités. Tous sont retraités, un juge, un procureur, un avocat et un bourreau. Le rôle de coupable reste vacant. Notre invité ainsi que ses nouveaux comparses se feront un plaisir de jouer, à coups de plaidoiries avinées, un procès imaginaire qui condamnera pourtant Traps à la peine capitale.

>> Teaser <<

 

Presse:

 

23.06.2016 - Le Courrier - Cécile Dalla Torre

Réquisitoire sans merci 

 

23.06.2016 - RTS - Vertigo - Thierry Sartoretti

Théâtre: La panne

 

25.06.2016 - Le Temps - Alexandre Demidoff

Une "Panne" magistrale signée Valentin Rossier

 

25.06.2016 - Tribune de Genève - Katia Berger

"La Panne" met les gaz à l'Orangerie

 

03.07.2016 - Le Matin Dimanche - Jean-Jacques Roth

"L'arpenteur d'abîmes"

 

07.2016 - SORTIR - Le Temps - Alexandre Demidoff

"Embrasements à l'Orangerie"

 

Tournée 2017 - 2018:

 

30.11 au 01.12 - TPR - L'heure bleue, La Chaux-de-Fonds, Suisse

04.12 au 23.12 - Théâtre des Osses, Fribourg, Suisse

09.01 au 10.02 - Théâtre Le Public, Bruxelles, Belgique

 

 

Crédits photos: Marc Vanappelghem

 

Texte : Friedrich Dürenmatt

Traduction : Armel Guerne

Mise en scène : Valentin Rossier

Distribution : Armen Godel, Christian Gregori, Gilles Tschudi, Valentin Rossier

Assistanat à la mise en scène et jeu : Barbara Baker

Scénographie : Jean-Marc Humm

Lumières : Jonas Bühler

Musique : Andrès Garcia

Costumes : Nathalie Matriciani

Maquillages: Katrine Zingg

Administration : Didier Nkebereza

 

Coproduction : New Helvetic Shakespeare Company / Théâtre de l’Orangerie

 

Soutiens : État de Genève, Loterie Romande, Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittents, Fondation Leenaards 

Friedrich Dürrenmatt est représenté par l'Arche, agence théâtrale


mise en scène Valentin Rossier