tournez votre écran
 
décembre 2018
  • SAM

    01

  • DIM

    02

  • LUN

    03

  • MAR

    04

  • MER

    05

  • JEU

    06

  • VEN

    07

  • SAM

    08

  • DIM

    09

  • LUN

    10

  • MAR

    11

  • MER

    12

  • JEU

    13

  • VEN

    14

  • SAM

    15

  • DIM

    16

  • LUN

    17

  • MAR

    18

  • MER

    19

  • JEU

    20

  • VEN

    21

  • SAM

    22

  • DIM

    23

  • LUN

    24

  • MAR

    25

  • MER

    26

  • JEU

    27

  • VEN

    28

  • SAM

    29

  • DIM

    30

  • LUN

    31

Spectacles en salle

DU VOYAGE À LA FÔRET

 

Ce n’est pas un hasard si le Voyage et la Forêt forment les deux « matières dramatiques » de notre première programmation.

L'être humain a commencé à voyager en tant que chasseur/cueilleur. Depuis lors, il ne s’est pas arrêté. Ses déplacements ont pris de multiples formes, avec des objectifs divers. Mais arpenter la planète a toujours été à la fois source de connaissance et de dévastation. Aujourd’hui, le voyage se caractérise par des extrêmes : la facilité avec laquelle il se pratique amplifie les déséquilibres écologiques, et les conditions que créent ces déséquilibres provoquent des exodes massifs, sources ensuite de conflits sociaux. Il nous faut à l'avenir nous interroger sur la notion de voyage.

Nous savions la forêt mystérieuse et magique, habitée de sorcières et d'êtres inconnus, d'elfes et de bandits. Elle offre un refuge aux ermites et aux anachorètes. Hansel et Gretel y ont vécu leur parcours initiatique. Aujourd’hui, elle nous apparaît avec de nouvelles facettes, auxquelles nous n’avions pas encore été attentifs et qui modifient notre perception de ce berceau des origines. Connectés par des réseaux de communication souterrains, les arbres se parlent... Mais la forêt produit aussi, tout simplement, l’oxygène qui entre et sort de notre corps, qui nous "nourrit". Ce partage permet un échange constant entre ce que nous sommes et ce que nous devenons.

 

DE LA FORÊT AU… BOIS DE LA BÂTIE

 

Il nous tenait à coeur que le Théâtre de l'Orangerie collabore à nouveau avec La Bâtie-Festival de Genève. Ce partenariat n’existait plus depuis quelques années, notamment pour éviter la polémique entre « théâtre texto-centré » et « théâtre contemporain et performatif ». Durant les mois d'été, la scène du TO a porté des récits d’auteurs de divers horizons. Puis, en septembre, en partenariat avec la Bâtie, la programmation a entraîné le public dans des pièces parfois en rupture avec les codes classiques de la narration. Au-delà du simple accueil de productions dans notre théâtre, un dialogue étroit avec Claude Ratzé, nouveau directeur du Festival, a été mené afin de proposer des projets en adéquation avec la démarche des deux institutions. Le TO et La Bâtie ont notamment coproduit Espaces Verts, la nouvelle création des Fondateurs.

ÉVÉNEMENTS PASSÉS

12-29.09.18

Songe d’une nuit d’été

Création TO / D'après William Shakespeare / Mise en scène de Joan Mompart / Llum teatre

09.09.18

Conférence de choses - Episode 6

2b company / En collaboration et dans le cadre de La Bâtie-Festival de Genève

07-08.09.18

Nature Politics

Martin Schick / Mirko Winkel / Nature / En collaboration et dans le cadre de La Bâtie-Festival de Genève

01-05.09.18

Espaces verts

Les Fondateurs / Création TO-Bâtie / En coproduction et dans le cadre de La Bâtie-Festival de Genève  

15-29.08.18

Ténèbres

Création TO / d’Henning Mankell / Mise en scène Andrea Novicov / Cie Angledange

30.07-12.08.18

Quitter la terre

Texte et mise en scène de Joël Maillard / Cie Snaut

17-27.07.18

Tristesse animal noir

d’Anja Hilling / par le Collectif Sur Un Malentendu 

03-15.07.18

L’usage du Monde

De Nicolas Bouvier / Mise en scène de Dorian Rossel / Compagnie Super Trop Top

S'INSCRITE À LA NEWSLETTER

 
En m'abonnant, j'accepte d'être contacté par le Théâtre de l'Orangerie