SPECTACLES

Les trois petits cochons

du 22 Juillet au 12 Août 2017

Réécrit avec humour par l’auteure romande Noëlle Revaz, le conte populaire "Les trois petits cochons" a été monté au Petit Théâtre de Lausanne par Georges Grbic au début de l’année 2015. Depuis, cette pièce tourne dans les théâtres romands pour le plus grand bonheur des enfants et de leurs accompagnants.

Michel Kacenelenbogen portait tout récemment à la scène, au Théâtre Le Public de Bruxelles dont il est le codirecteur, "Maris et femmes" de Woody Allen, récompensé en 1993 de l’Oscar du meilleur scénario original. Son adaptation sur les planches est brillamment interprétée par sept acteurs aux talent et charisme bluffants. 

En coproduction avec le Théâtre Le Public de Bruxelles, Valentin Rossier présente "Macbeth", œuvre majeure de William Shakespeare, interprétée par sept comédiens suisses et belges. Le château de Dunsinane laisse place au décor feutré et à l’espace confiné d’une chambre d’hôtel des années 50, accessible uniquement par ascenseur, présageant une inexorable descente aux enfers. Cette proposition oppressante de huis clos accentue la claustration, le conflit intérieur et le développement de la pensée meurtrière de Macbeth.

Michel Kacenelenbogen portait tout récemment à la scène, au Théâtre Le Public de Bruxelles dont il est le codirecteur, "Maris et femmes" de Woody Allen, récompensé en 1993 de l’Oscar du meilleur scénario original. Son adaptation sur les planches est brillamment interprétée par sept acteurs aux talent et charisme bluffants. 

Les trois petits cochons

du 22 Juillet au 12 Août 2017

Réécrit avec humour par l’auteure romande Noëlle Revaz, le conte populaire "Les trois petits cochons" a été monté au Petit Théâtre de Lausanne par Georges Grbic au début de l’année 2015. Depuis, cette pièce tourne dans les théâtres romands pour le plus grand bonheur des enfants et de leurs accompagnants.

Après avoir monté en 2014 Hot house de Harold Pinter, Pietro Musillo est de retour au Théâtre de l’Orangerie. Il présente "Fool for love" de Sam Shepard, l’un de ses auteurs de prédilection. Issu de la Beat Generation, l’auteur américain à l’écriture instinctive, animale, campe le destin de personnages vibrants et torturés et traite dans cette pièce, portée à l’écran en 1985 par Robert Altman, des thématiques qui nourrissent son univers, à la fois poétique et chaotique : l’amour, la haine, la violence, l’errance, la solitude, et l’Amérique profonde.

« La nuit au cimetière », « L’envie de dormir », « La fin d’un acteur », « Le juge d’instruction », « La peur » et « Ma vie » sont les textes ou extraits de nouvelles qui constituent le spectacle "Nouvelles mortuaires" d’après des nouvelles d’Anton Tchekhov, mis en scène par Didier Carrier. Célèbre pour sa concision, son humour fin et dense et son univers empreint d’humanisme et de poésie, l’écrivain russe dissèque la nature humaine, rapporte les complaintes répétées de personnes ordinaires, évoque les aberrations de la vie, parle de l’inévitable, mais excelle surtout dans la mise à nu des strates les plus profondes de l’âme humaine.

"L’illuminé", pièce créée en 2010 au Théâtre du Chêne-Noir à Avignon, jouée un peu partout en France et à l’Octogone de Pully entre 2010 et 2012, est le spectacle de la rentrée du Théâtre de l’Orangerie. Dans ce cinéma-théâtre à la fois classique, car en partie écrit en alexandrins, et contemporain, par la présence d’un écran et les flash-back qu'il permet, Marc Hollogne réinvente audacieusement l’espace scénique, faisant interagir la poésie d’un spectacle vivant avec la magie des images. 

Créé en 2012 à l’ADC et présenté en Romandie mais aussi en France, ce spectacle de danse-théâtre de Perrine Valli tire son nom du texte dont il est également inspiré, "Lettres au maître, à l’ami, au précepteur, à l’amant" d’Emily Dickinson, poétesse américaine et figure féminine captivante. Rythmé par les compositions musicales hypnotiques et atmosphériques d’Eric Linder, alias Polar, il est une invitation à un voyage mental et imaginaire. La résonance des extraits de textes sur le plateau confère à la chorégraphie de Perrine Valli une troublante sensualité, mêlant poésie et mouvement.

Créée en 1980 au Théâtre d’Orsay à Paris par Claude Régy, "Elle est là" est la première pièce de Nathalie Sarraute à avoir été spécifiquement écrite pour le théâtre. Pionnière du nouveau roman, l’écrivain franco-russe explore habilement la sphère de la pensée humaine, opaque et secrète, à travers des dialogues aiguisés, entrecoupés de silences et de non-dits. Convaincue que le théâtre de Sarraute est un théâtre politique revigorant, Anne Bisang parie sur la force comique de cette pièce forte, décapante et féroce reposant essentiellement sur la virtuosité des acteurs.

NEWS

Parcours visuel en partenariat avec le Centre de la Photographie Genève

Parcours visuel "Femmes de pouvoir, pouvoir des femmes" 

Date : à voir du 27 juin au 30 septembre
Horaire : de 18h à minuit les soirs de représentations
Lieu : dans les jardins du Théâtre de l’Orangerie
Entrée : libre

Dans l’idée de tisser un fil conducteur entre la programmation théâtrale 2017 et le projet d’exposition, le Théâtre de l’Orangerie et le Centre de la Photographie Genève ont choisi le personnage de Lady Macbeth comme base de réflexion commune.
L’histoire de l’humanité est scandée par les destins d’individus illustres ayant exercé à un moment une influence particulière sur l’évolution de la société. Or, si l’on considère les noms communément retenus, la plupart sont masculins. Le terme même de « grand homme » n’a guère d’équivalence au féminin. Si Lady Macbeth façonne l’accession au pouvoir de son époux tout en restant dans l’ombre, d’autres figures féminines, qu’elles soient réelles ou des personnages fictifs issus de l’histoire culturelle, ont occupé une place prédominante et décisive dans l’évolution des mentalités. Ce parcours visuel propose de parer à ce déséquilibre en mettant en exergue des femmes dont les pensées et les actions ont joué un rôle primordial dans l’histoire humaine. Vous êtes conviés à déambuler à travers une exposition en plein air qui met en scène vingt drapeaux, soigneusement réalisés par le Centre de la photographie et Angela Marzullo, sur lesquels des figures féminines, réelles ou fictives, d’horizons différents (culture, politique, sciences, social) entrent en dialogue.

Prochaines "Soirées de l'Orangerie"

Vendredi 14 juillet à 22h30: Concert de jazz - Fender Rhodes Trio

Andrew Flückiger, batterie; Lazaros Nikolaïdis; fender rhodes, clavinet,synthétiseurs; Tom Brunt, basse électrique

Initié par le batteur Andrew Fluckiger, le trio se réunit avec un intérêt commun pour le Jazz funk des années 70. Ils interprètent des morceaux de Herbie Hancock & The headhunters, Azymuth ou encore Stevie Wonder. Le son chaleureux et feutré du rhodes, les lignes de basse groovy et la diversité rythmique fera vibrer les auditeurs du Théâtre de l'Orangerie.
Entrée libre

....................................................................................................

Samedi 15 juillet de 22h à 1h: "Let's dance TOnight" - soirée DJ
Ghetto Fakirs (latin, groove, soul, funk)

Ghetto Fakirs est un monde en soi, une bonne vibe imperturbable, avec un large éventail de pépites musicales. Dans la pénombre d'un club moite et sexy, dans des caves manquant d'oxygène, pendant des nuits interminables, ces Ambianceurs-Melomanes vous transmettront les mouvements spasmodiques et psychédéliques de leurs bonne humeur. Sur leurs tapis volant de vinyles décalés, les Ghetto Fakirs invitent au voyage dans un univers world tropical. Entrée libre

Newsletter

RÉSERVATIONS

022 700 93 63 (répondeur)

>> RÉSERVATIONS EN LIGNE

 

LE BISTROT

Réservations vivement conseillées au 

078 696 42 21 (What's App ou SMS uniquement)

Pratique

La caisse ouvre une heure avant le début du spectacle (attention paiement cash, nous ne prenons par les cartes)

---------------------------------------------------

Attention: arriver au minimum 15 minutes avant le début du spectacle

---------------------------------------------------

Bio-climatisation dans la salle = régulation optimale de la température