À Propos

« Posons un regard neuf sur le regard que nous avons de nous, à travers le regard des autres pour poser un œil nouveau sur le regard que nous avons des autres à travers le regard que nous avons de nous. »

Daniel Meynard

Créé et réalisé par une équipe de jeunes artistes franco-suisses nourris aux droits de l’Homme, Nié Qui Tamola évoque avec humour les échecs de la décolonisation, les scandales de la françafrique et les mirages de la libre circulation des hommes, dans une Europe au racisme persistant et aux frontières angoissées. Ce road-movie théâtral proposé par la Fondation Daniel Meynard réinvente la tradition des récits de voyage, en questionnant les relations entre notre voisin de l’hexagone et ses anciennes colonies africaines, de la recette de cuisine à la politique internationale.

Une soirée en trois parties :

>>> 19h à 23h

Exposition rétrospective dédié à Daniel Meynard

En libre accès

Présentée par la Fondation Daniel Meynard sous forme d’une soirée-hommage posthume, cette rétrospective documentaire regroupe des témoignages, des jeux vidéo, des installations plastiques interactives, des conférences, des expériences et des performances, pour questionner avec impertinence et dérision notre rapport à l’altérité, nos constructions identitaires, ainsi que le regard que nous portons les uns sur les autres. Guidé par les représentants de la Fondation Daniel Meynard, chacun construit son propre voyage dans le dédale de cette rétrospective, déjouant le vrai et le faux à la recherche de sa propre vérité.

>>> 20h30

La grande saga de la Françafrique

Performance documentaire sur les relations franco-africaines (2012)

1h50

«Tant que les lions n'auront pas leurs historiens, les histoires de chasse continueront à faire l'éloge des chasseurs.» (Proverbe africain)

À l’aube des indépendances, Jacques Foccart, futur directeur des affaires africaines, découvre, dans un village abandonné du sud Dahomey, un livre ancestral qui lui procure les pouvoirs maléfiques nécessaires pour établir les réseaux occultes reliant la France à l’Afrique. Ici commence le récit de la course effrénée du pouvoir hexagonal pour garder la mainmise sur les richesses de ses anciennes colonies.

La Grande Saga de la Françafrique convie, de 1958 à nos jours, mercenaires, politiciens, hommes d’affaires et travailleurs humanitaires à rejouer, entre tragédie, comédie musicale et documentaire, cette partie de l’histoire encore trop méconnue.

Attention humour ravageur : La Grande Saga… c’est un one-man show documentaire permet d’éclairer les chemins obscurs de la Françafrique et de dresser le portrait acerbe de ses principaux protagonistes (mercenaires, politiciens, hommes d’affaires, travailleurs humanitaires…). Une joyeuse leçon d’histoire au vitriol de 1958 à nos jours qui pointe les échecs de la décolonisation.

>>> Dès 22h30

Bal afro-psychotropical

Bal hommage à Daniel Meynard, mise en transe de la foule dans la félicité, traversée de ponts musicaux entre les peuples, trek chantant dans la savane des traditions festives, sur les nids de poule musicaux des pistes qui mènent de New-York à Kinshasa. DJ Daniel Meynard, grand inventeur du "métixage", nous invite, au son de la savane et de l’accordéon à pile, à un safari musical jusqu’au bout de la nuit. Rio de Janeiro peut aller se recoucher.

Distribution

Cédric Cambon, Nicolas Chapoulier, Jérôme Colloud, Antoine Frammery, Franck Serpinet, Neil Price, Anthony Revillard, Gaël Richard, Cécile Laporte
Compagnie les 3 Points de suspension

La compagnie est conventionnée par : le Ministère de la Culture-DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et la Région Auvergne-Rhône Alpes, subventionnée par : le département de la Haute-Savoie et soutenue par la Ville de Saint-Julien-en-Genevois. Auteurs d’Espaces Publics : SACD-Ville de Pantin | Spectacle Co-produit par : Les Ateliers Frappaz-CNAREP, Quelques p’Arts le SOAR- CNAREP, le Fourneau,CNAREP, le Parapluie, Centre international de création artistique, de recherche et de rayonnement pour le théâtre de rue, le Citron Jaune, CNAREP, Port-St Louis-du-Rhône, CSCdu Parmelan, l’Atelier 231, CNAREP, les Usines Boinot, CNAREP Poitou-Charentes, Festival Rendez-vous chez nous - ACMUR (Ouagadougou) | Soutenu et accueilli en résidence : NIL OBSTRAT, la ville de Pantin, le Chateau de Monthelon, la Vache qui Rue, La GARE de Marigny le Cahouet

www.troispointsdesuspension.fr/

Cliquez pour Réserver

Prochainement